Vous avez sélectionné des documents à télécharger. En quittant le site, votre sélection sera perdu.

Quittez le site Voir mon dossier
Au service de l’économie circulaire

Une rencontre stimulante et foisonnante d’idées nouvelles sur le réemploi du mobilier usagé

En novembre dernier, s’est tenue, sur le site Emmaüs de Labarthe-sur-Lèze (31), la Rencontre Régionale des acteurs du réemploi de mobilier usagé. Organisatrice de l’évènement, avec le soutien de l’ADEME, la Chambre Régionale de l'Economie Sociale et Solidaire (CRESS) Occitanie avait pour souhait de créer du lien entre les différents acteurs de la prévention et du réemploi du mobilier usagé, apporter outils et solutions aux porteurs de projets du territoire et explorer ensemble les pistes d’amélioration possibles.

C’est à un moment symbolique et fédérateur de l’année, pendant le Mois de l’ESS et la Semaine Européenne de la Réduction des Déchets, que la CRESS Occitanie a réuni lors de cette Rencontre Régionale des acteurs du réemploi du mobilier usagé, Emmaüs France, acteur très actif sur le territoire toulousain, la communauté d’agglomération du Sicoval (sud-est toulousain), l’association La Glanerie et Eco-mobilier. Un événement qui a attiré un public très varié, des collectivités territoriales aux structures de l’ESS en passant par des porteurs de projets locaux. Ceux-ci sont venus des quatre coins de la vaste région Occitanie pour s’inspirer des méthodes et bonnes pratiques des acteurs présents à cette table ronde et obtenir des réponses aux nombreuses questions qu’ils se posent lorsqu’ils s’engagent dans un projet ou qu’ils souhaitent développer des partenariats.

Etat des lieux des actions en cours et à venir

Cette table ronde a d’abord été l’occasion de parler des actions en cours et à venir dans la région pour favoriser le réemploi du mobilier usagé. Emmaüs a notamment parlé de la mise en place prochaine d’ateliers réparation. L’association La Glanerie missionne quant à elle du personnel sur 6 déchèteries du territoire pour orienter l'usager vers le réemploi.

Formation et professionnalisation des personnels des structures de l’ESS dédiés au réemploi du mobilier usagé

Les intervenants ont ensuite abordé plus en profondeur la question de la formation et de la professionnalisation des personnels des structures de l’ESS et en quoi cette professionnalisation contribue fortement à développer et à optimiser le réemploi du mobilier usagé. Pour illustrer les actions possibles en ce sens, Virginie Lefèvre, Responsable Nationale des Partenariats ESS et Collectivités d’Eco-mobilier, a présenté le Certificat de Qualification Professionnelle en revalorisation de mobilier et agencement mis en place par Eco-mobilier en partenariat avec l'UNAMA et le Foyer Notre-Dame des Sans-Abri.  

La part grandissante du numérique

Les intervenants ont également insisté sur le fait que le numérique occupait désormais une place de plus en plus grandissante dans les différents process visant à prévenir et réemployer efficacement le mobilier usagé. Que ce soit au niveau des outils (imprimantes 3D, découpe laser) ou au niveau organisationnel, avec, entre autres, un projet de création de plateforme digitale visant à faciliter la prise de contact entre les structures locales de l’ESS.

De la nécessité des partenariats entre les différents acteurs

Les acteurs conviés à cette Rencontre ont par ailleurs rappelé à quel point les partenariats entre les différents acteurs du secteur sont nécessaires pour construire et faire aboutir les projets et contribuer ainsi à bâtir une économie circulaire dynamique et pérenne. Jérémy Gadek du Sicoval a notamment donné l’exemple de Suez, qui allait passer en 2018 à une collecte préservante* sur demande dans le territoire et travailler avec une structure de l’ESS pour développer le réemploi.

Nous sommes très satisfaits de cette Rencontre Régionale qui doit son succès à des échanges de qualité et une forte implication de la part des intervenants comme des participants, précise Amélie Feuga, chargée de projets à la CRESS Occitanie. Cette Rencontre s’inscrit de plus parfaitement dans nos missions d’« appui à la création, au maintien et au développement des entreprises », mission confiée aux CRESS par la loi ESS du 31 juillet 2014. "

Pour en savoir plus

A consulter : un ouvrage publié cette année par la CRESS OCCITANIE sur le "Tour d’horizon des initiatives de gestion des déchets en Occitanie, Nos propositions pour une Economie Circulaire et Solidaire !".

*La collecte « préservante » est un modèle de collecte qui permet d'exploiter et d'augmenter le potentiel de réemploi et réutilisation des biens collectés (source : http://www.optigede.ademe.fr/collecte-preservante).

Que pensez-vous de cet article ?