Vous avez sélectionné des documents à télécharger. En quittant le site, votre sélection sera perdu.

Quittez le site Voir mon dossier
Bonne pratique

Le réemploi, moteur du retour vers l’emploi

Régie des Quartiers les Portes de l'Essonne

La Régie des Quartiers les Portes de l’Essonne s’appuie sur sa recyclerie pour permettre à des personnes éloignées de l’emploi d’apprendre un métier et de retrouver du travail. Rencontre.

La Régie des Quartiers les Portes de l’Essonne s’appuie sur sa recyclerie pour permettre à des personnes éloignées de l’emploi d’apprendre un métier et de retrouver du travail. Rencontre.

 

 

 

 

 

 

 

 

A Athis-Mons, le public peut venir découvrir les meubles et objets remis au goût du jour dans le vaste point de vente de la recyclerie .

 

A quelques dizaines de mètres de la Seine, quai de l’Industrie à Athis-Mons, la recyclerie des Portes de l’Essonne dispose de locaux modernes et bien agencés : un point de vente de 400m2 répondant à toutes les normes des établissements recevant du public (ERP), 1200 m2 de vastes dépôts pour le stockage, un atelier de menuiserie, une cabine de peinture… «Une des plus belles recycleries d’Europe» reconnaît volontiers Michel Gerber, son directeur.

La Régie des Quartiers les Portes de l’Essonne emploie 40 salariés, ainsi que quatre bénévoles. La part la plus importante de son activité est assurée par la recyclerie. « Notre métier est l’insertion professionnelle. Le réemploi est un support », précise Michel Gerber. «Quand quelqu’un travaille chez nous, il trouve souvent un emploi dans les quelques mois. Nous voyons aussi venir de jeunes designers au chômage, dont certains ont retrouvé du travail dans de grandes enseignes de la distribution».

La collecte à domicile favorise le réemploi

Les particuliers peuvent apporter directement leurs meubles, livres et objets à la recyclerie. La Régie de quartier propose aussi des services de collecte à domicile, sur rendez-vous : « Allo récup », en dessous d'un maximum de 3m3 d'objets, et « Allo débarras », au-delà. « Quand nous collectons ainsi, à la source chez l’habitant, nous parvenons à 80% de réemploi contre 20%, pour les collectes en pied d’immeuble », observe Michel Gerber.

Le pilotage économique de la Régie des Quartiers exige beaucoup de vigilance. « Nous produisons des objets de grande qualité, mais la commercialisation demeure limitée en raison de notre enclavement et de notre statut d’association », constate Michel Gerber. Avec 460 tonnes de matériels réemployées, la recyclerie prouve son efficacité. Toutefois, les ateliers de relooking de mobilier et d’éco-design ont dû être provisoirement ralentis, le temps de  consolider l'équilibre financier de ce très bel outil au service de l’insertion professionnelle et du réemploi des meubles usagés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Ci-dessus) Le «show room» pour mettre en situation les meubles restaurés.

(A gauche) La recyclerie dispose d'une importante surface de stockage.

 

 

 

 

Pour se rendre à la recyclerie des Portes de l’Essonne : 29 Quai de l'Industrie, 91200 Athis-Mons :

pour en savoir plus

Que pensez-vous de cet article ?