Vous avez sélectionné des documents à télécharger. En quittant le site, votre sélection sera perdu.

Quittez le site Voir mon dossier
Des projets pour demain

Formation à la revalorisation du matériau bois : portrait de Michel Valeyre, formateur

Michel Valeyre : au service de la transformation des meubles et des hommes

Michel Valeyre fait partie des huit ébénistes ayant accepté d’intervenir dans le cadre de la formation à la revalorisation du matériau bois dispensée au FOYER NOTRE-DAME DES SANS-ABRI. Il nous raconte pourquoi ce projet l'a incité à devenir formateur pour la première fois de sa carrière professionnelle.

Une vie consacrée au matériau bois

« Je suis ébéniste-sculpteur depuis l'âge de 19 ans, nous apprend Michel Valeyre. Aujourd'hui, l'essentiel de mon activité tourne autour de l'aménagement et de la décoration d'intérieur, et surtout de ma passion, la création de meubles ». Celui qui se définit davantage comme un artiste que comme un artisan nous explique avec enthousiasme comment il a entendu parler de cette formation à la revalorisation du matériau bois. « Quand l'UNAMA (Union Nationale de l'Artisanat des Métiers de l'Ameublement) nous a fait savoir qu'elle recherchait des formateurs, je me suis immédiatement porté volontaire. J'ai choisi d'être formateur POUR ce projet ! Cela avait du sens pour moi ».

> En savoir plus sur la formation à la revalorisation du matériau bois

La transformation, une vocation

Michel Valeyre est intervenu dès la première semaine de formation. « Je n'ai pas été déçu, assure-t-il, ce groupe booste mon énergie ». Michel nous confie le plaisir qu'il a éprouvé à guider ses élèves dans leurs premiers pas de menuisiers. Au-delà des apprentissages théoriques, Michel voudrait leur transmettre toute l'autonomie requise par ce corps de métier : De quel outil dois-je me servir ? Quel produit utiliser pour quel rendu ? Sur quelle matière ?... De surcroît, il est important de montrer aux stagiaires comment il est possible de rendre tout leur lustre à des vieux meubles démodés. « Ma fonction est simple en fait : je récupère ce mobilier ; je transforme ce mobilier, je récupère ces personnes ; je transforme ces personnes, ou du moins j'y participe. J'ai toujours été transformateur finalement, et aujourd'hui je le fais dans l'humain ! ».

Et après ?

En marge de son activité professionnelle, Michel Valeyre désire poursuivre ses fonctions de formateur auprès des structures de l'économie sociale et solidaire. « Je me sens acteur d'un mouvement émergent et j'en suis fier », précise-t-il. À travers la création de meubles, c'est en fait un véritable parcours initiatique qui se met en place, au cours duquel on découvre l'affirmation et l'estime de soi. Quel plaisir de transmettre à ces salariés des compétences techniques et une éthique professionnelle centrée sur la rigueur et la prise d'initiative ! » 

> Découvrez le portrait de Yannick Monteiro, stagiaire 

> Découvrez le portrait de Léa Clair, stagiaire

> Découvrez le portrait de Baptistin Landon, encadrant technique d'insertion

Que pensez-vous de cet article ?