Vous avez sélectionné des documents à télécharger. En quittant le site, votre sélection sera perdu.

Quittez le site Voir mon dossier
Grand Public

Formation à la revalorisation du matériau bois au FOYER NOTRE DAME DES SANS-ABRI : Portrait de Léa Clair, stagiaire

Léa Clair : De la créativité avant toute chose

 

Depuis le mois de juin 2017, Léa Clair, 23 ans, employée à l’Atelier et Chantier d’Insertion menuiserie au FOYER NOTRE-DAME DES SANS-ABRI, se forme également au réemploi du matériau bois dans les locaux de l’association lyonnaise. La jeune femme fait en effet partie des 10 personnes sélectionnées par LE FOYER pour participer à cette toute nouvelle formation qualifiante, dont le but est de professionnaliser les personnels du secteur de l’ESS chargés de donner une seconde vie aux vieux meubles. À l’issue de cette formation, qui débouchera sur un certificat de qualification professionnelle (CQP), Léa aura ainsi toutes les compétences et les certifications nécessaires pour travailler de façon pérenne à la revalorisation du mobilier usagé.

Un projet de formation stimulant et porteur

« J’ai toujours été passionnée par les travaux manuels et le Do It Yourself : j’ai d’ailleurs effectué quelques stages dans ce domaine, raconte avec enthousiasme Léa Clair, lorsque nous la rencontrons à Lyon au FOYER NOTRE-DAME DES SANS-ABRI. Si la filière bois n’est pas sa vocation première, la jeune-femme de 23 ans est animée d’un réel désir d’apprendre et d’obtenir une qualification reconnue. Elle a donc su convaincre LE FOYER de la choisir avec neuf autres candidats, pour intégrer la première session de formation qualifiante au réemploi du matériau bois.

Fière de développer ses connaissances et de les mettre en pratique

Une semaine par mois, Léa Clair développe ses connaissances sur les différents types de bois ainsi que sur les outils et produits à utiliser. Des apprentissages théoriques et une mine d’informations qu’elle a toujours hâte de mettre en pratique à l’Atelier et Chantier d’Insertion menuiserie du FOYER, dans lequel elle évolue déjà. Pour Léa, réhabiliter un objet initialement destiné au rebut pour en faire une pièce d’exception constitue désormais un plaisir sans cesse renouvelé. Et une véritable fierté. Fidèle à ses premières amours, la jeune femme est notamment attirée par la dimension créative de son nouveau métier. « J’aime ce moment où je me trouve face à un vieux meuble et où j’explore plusieurs pistes d’inspiration pour savoir qu’en faire, comment le revaloriser », explique-t-elle.

Et après ?

La jeune femme a signé un contrat à durée déterminées d’insertion avec LE FOYER NOTRE-DAME DES SANS-ABRI pour sept mois. Elle peut ainsi prendre le temps d’apprécier sa formation et de concrétiser chaque jour ses acquis au sein de l’Atelier menuiserie. L'examen prévu au terme de cette formation n'apparaît pas à ses yeux comme une épreuve, mais plutôt comme une source de motivation. Une fois son cursus validé, Léa obtiendra une certification de qualification professionnelle qui lui permettra de donner du crédit à son parcours, de séduire de futurs employeurs ou bien de poursuivre ses études. « Je ne me ferme aucune porte. », conclut-elle. Grâce à cette formation, je souhaite approfondir mes connaissances dans le domaine du bois par le biais d’un contrat de professionnalisation afin de décrocher un emploi durable. Tous ces projets sont enfin réalisables ! »

> Découvrez le portrait de Yannick Monteiro, stagiaire 

> Découvrez le portrait de Michel Valeyre, formateur

> Découvrez le portrait de Baptistin Landon, encadrant technique d'insertion

Que pensez-vous de cet article ?