Vous avez sélectionné des documents à télécharger. En quittant le site, votre sélection sera perdu.

Quittez le site Voir mon dossier
Bonne pratique

Eco-visites : les sites de tri et de traitement ouvrent leurs portes

Eco-mobilier

Tout au long de l’année, Eco-mobilier organise des visites à l’intention des acteurs et partenaires de la filière du recyclage des meubles usagés. A chaque fois, c’est l’opportunité d’échanger sur les enjeux, les contraintes et les bonnes pratiques des uns et des autres.

Parfois les groupes réunissent plusieurs dizaines de visiteurs, parfois moins. Certaines visites rassemblent des partenaires d’horizons différents, d’autres s’adressent à des publics plus ciblés, professionnels ou élus. Dans tous les cas, ces événements organisés par les responsables régionaux d’Eco-mobilier, visent à faire la pédagogie sur le fonctionnement et les enjeux de la filière. Les éco-visites favorisent également les échanges entre les partenaires. En partageant l’information et les points de vue, c’est l’ensemble de la filière qui progresse.

 

• Des metteurs en marché se penchent sur le devenir de la literie usagée (Nord)

Secondly, premier opérateur dans le Nord-Pas-de-Calais pour le recyclage des matelas a invité les metteurs en marché à visiter son site de Santes, près de Lille, le 13 juillet 2016. Des managers et dirigeants du groupe Cofel et de la société Jacquart & Fils ont ainsi pu suivre l’ensemble du processus de démantèlement, depuis la réception des matelas et sommiers, jusqu’à l’expédition des matières triées. Erwan Le Yaouanq, co-fondateur de Secondly et Gonzague Doliger, directeur d’exploitation ont détaillé chaque étape des parcours suivis par la literie usagée dans les 6000m2 du site, selon la nature et l’état des produits (matelas en mousse, matelas à ressorts, matières sèches, matières humides, etc.). «Notre objectif est d’atteindre les 6000 à 7000 tonnes traitées par an sur le site de Santes», annoncent les dirigeants de Secondly.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

• Les partenaires de la filière meuble partagent leur expérience (Loire)

La visite du centre de tri et préparation SERMACO à Saint Etienne a rassemblé, le 13 juin 2016, une vingtaine de personnes. Tous les partenaires de la filières étaient représentés : distributeurs de meubles, structures de l’économie sociale et solidaire, collectivités du département (dont le conseil général de la Loire) et un distributeur de literie professionnelle. Cette visite a permis aux partenaires d’Éco-mobilier de comprendre les enjeux de la filière et les contraintes de chacun. Après avoir visualisé l’opération de tri réalisée sur les meubles, ils ont visité la plate-forme de broyage du bois et l’unité de préparation du CSR (combustible solide de récupération), cette unité prépare, à partir des canapés, un combustible qui sera utilisé en substitution d’énergie fossile par des cimenteries de la région. Outre la découverte d’un site industriel de traitement de déchets qui était une première pour certains (notamment les distributeurs de meubles), la diversité des participants et le partage des expériences témoigne de ce qu’Éco-mobilier est bien une filière multi-partenaires.

 

• Les gardiens améliorent leur connaissance de la filière meuble (Isère)

La visite du centre de tri Paprec de Saint-Priest (Isère), le 7 juin 2016, a permis aux gardiens de visualiser le devenir des meubles usagés collectés dans les bennes de leurs déchèteries. Ainsi, ils repartent mieux armés pour expliquer aux usagers ce que deviennent les meubles. Lors de cette visite, une démonstration de fermeture des bennes a été effectuée. Une occasion supplémentaire de rappeler l’importance de couvrir la benne en fin de journée pour préserver les matelas de la pluie. Les efforts des gardiens pour optimiser le remplissage des bennes donnent de bons résultats, puisque toutes les bennes du département dépassent largement les 2 tonnes par benne. PAPREC est titulaire du marché de collecte et de tri des bennes de DEA en Isère depuis 2016. Plus de 5000 tonnes sont collectées chaque année, dont 75% auprès des collectivités locales. Les DEA sont triés sur deux sites, l’un à Varces et le second à Saint-Priest.

 

• Les collectivités visitent l’unité de production de CSR de Bègles (Gironde)

Un groupe de près d’une dizaine de responsables de collectivités locales de Gironde et des Landes ont visité, le 1er juin 2016, la ligne de production de CSR (combustible solide de récupération) de Veolia, à Bègles au sud de Bordeaux. « Les membres des collectivités apprécient de voir sur le terrain la transformation en CSR, car ils en entendent beaucoup parler sans forcément avoir eu l’opportunité de suivre concrètement l’intégralité du processus », témoigne Cyril Roux, responsable régional d’Eco-mobilier pour le Sud-Ouest.

 

 

 

 

 

(De g. à dr. et de ht. en b.) Le crible - le séparateur lourds/légers - le granulateur - le produit fini.

 

• La chambre de l’Ameublement visite le centre de démantèlement des matelas à Langon (Gironde)

Une dizaine de membres de la chambre départementale de l’Ameublement ont découvert le 7 avril 2016 l'activité de Val+ (Suez Environnement et Recyc-matelas Europe). Ils ont pu observer le processus d'hygiénisation thermique, les lignes de démantèlement des matelas et la mise en balles des matières. Les visiteurs ont posé de nombreuses questions, notamment sur les destinations et l'utilisation des matières issues des matelas usagés. Wolf Stolpner, président de Grand-Litier et membre du conseil d’administration d'Eco-mobilier, a conclu la visite en insistant sur le premier bilan réussi de la filière, après trois années d'existence. Il a appelé les professionnels présents à s'inscrire pleinement dans cette dynamique de développement durable très importante pour le consommateur.

Que pensez-vous de cet article ?