Vous avez sélectionné des documents à télécharger. En quittant le site, votre sélection sera perdu.

Quittez le site Voir mon dossier
Des projets pour demain

Camif.fr fait son Tour du «made in France»

CAMIF

Précédant de quelques semaines la « Grande boucle » cycliste, la Camif a proposé à ses clients de découvrir le savoir-faire de fabricants de meubles… près de chez eux.

La 3e édition du Tour du « made in France » de la Camif s’est déroulée du 18 mai au 19 juin 2016. Cette initiative a permis aux clients et aux collaborateurs de la Camif de découvrir, au cours de douze étapes, la qualité des produits fabriqués dans l’Hexagone par les fournisseurs de l’ancienne société de vente par correspondance, devenue société de vente en ligne.

 

     Les étapes du tour du
     « made in France » 2016

cartetourdefrancecamif_0.jpg

 

 

Des milliers d’emplois

Acteur engagé pour la fabrication française et le durable, la Camif accompagne ses fabricants de meubles dans leur démarche d’éco-conception, et expérimente avec eux de nouvelles façons de fabriquer, associant la fabrication numérique et le sur-cyclage (Upcycling*). L’entreprise, qui connaît une croissance annuelle à deux chiffres depuis sept ans, réalise 71% de son chiffre d’affaires avec des produits fabriqués par une centaine d’entreprises françaises, soit près de 15 000 emplois.

La relance de la Camif a également contribué à recréer 184 emplois, à Niort où sont implantés son siège social et son centre de relation client. La CAMIF est également devenue actionnaire d’Eco-mobilier en avril 2016.

 

Convivialité et partage d’idées

Le temps d’une journée, trente à quarante participants visitent une usine à proximité de chez eux. Ils découvrent ainsi quelques secrets de fabrication de produits de qualité, « made in France ». Puis, après un déjeuner convivial, ils participent à des ateliers de partage d’idées pour imaginer les produits du futur, leur recyclage, de nouveaux modes de commercialisation…

 

Des collaborateurs Éco-mobilier dans la « Boucle »

Cyril Roux, responsable Éco-mobilier pour la région Sud-Ouest a particulièrement apprécié sa visite chez Api Up’, entreprise d’insertion qui fabrique du mobilier à partir de déchets de bois : « C’est une occasion en or pour rencontrer les équipes de notre nouvel actionnaire et des fabricants de meubles français. C’est aussi la possibilité offerte, à Eco-mobilier d’expliquer l’éco-participation et la filière aux clients de la Camif ». « Emery Jacquillat, le PDG, est présent sur la quasi-totalité des étapes, à l’écoute de ses clients et de ses fournisseurs », témoigne Virginie Lefèvre, responsable Éco-mobilier pour la région Nord. « Lors de l’atelier de co-création chez Lafuma, nous avons évoqué des projets autour de la réparabilité des produits et réfléchi à un nouveau modèle : pourquoi ne pas louer le mobilier plutôt que de le vendre ? Cette journée va nous servir d’appui pour proposer aux équipes de travailler avec nous sur des projets liés à l’éco-conception », estime Karine Alkoufe, responsable Éco-mobilier pour la région Centre-Est.

 

Consommateurs de demain `

Marie-Eve Fermet, responsable Éco-mobilier pour le Grand-Ouest a suivi avec attention les ateliers de réflexion sur le recyclage de la literie : « La question du matelas du futur et de son recyclage ont été au cœur des ateliers lors de la visite de l’usine Bultex (groupe COFEL). Consciente de la valeur des matières, l’entreprise sera peut-être intéressée à travailler sur le démantèlement facilité. Il reste du travail à faire pour convaincre les clients de s’allonger sur un matelas fait à partir de mousses recyclées. Mais Eco-mobilier sera légitime pour rassurer sur l’hygiénisation et tester la réceptivité des futurs consommateurs ».

 

Nouvel élan sur Internet

Créée en 1947 par des instituteurs, la Camif a été relancée en 2009 par Emery Jacquillat, autour d’un nouveau modèle d’entreprise, s’attachant à avoir un impact positif sur les enjeux sociaux, sociétaux et environnementaux.

Camif.fr , recentrée sur l’équipement de la maison sur internet, privilégie la qualité, la fabrication française et le développement durable. La Camif porte ainsi une attention particulière sur où, comment et par qui sont fabriqués ses produits, affichant jusqu’à l’origine des principaux composants.

La fonction de Conso’localisation, primée par l’ADEME, permet aux internautes de choisir en fonction du lieu de fabrication, redonnant ainsi le pouvoir aux consommateurs-acteurs.

 

* Le sur-cyclage ou Upcycling consiste à recycler des objets en fin de vie en produisant des objets dont l’esthétique peut être supérieure aux objets d’originehttps://www.youtube.com/watch?v=WuYIjjyppws

Que pensez-vous de cet article ?