Vous avez sélectionné des documents à télécharger. En quittant le site, votre sélection sera perdu.

Quittez le site Voir mon dossier
Tendance

Meubles : le parcours d'achat des Français

En juillet dernier, Eco-mobilier a mené avec l'institut TNS une enquête auprès de 800 Français acheteurs de meubles neufs. Ce fut l'occasion de faire le point sur les critères d'achat des consommateurs et sur leurs attentes en matière de services, d'information et d'impact environnemental !

 

Comment achète-t-on des meubles aujourd'hui en France ? Nécessité fait loi

  • A quelle occasion achète-t-on un meuble ? Selon les résultats de l'enquête, il s'avère que c'est la notion de besoin qui pousse les consommateurs à acquérir de nouveaux meubles. En effet, 44% des sondés déclarent acheter un meuble neuf par nécessité de s'équiper et 25% pour remplacer un meuble en mauvais état. Alors qu'ils ne sont que 16% à s'offrir un meuble pour le plaisir et 15% pour remplacer un meuble en bon état.

  • Selon quels critères ? Selon notre étude, ce sont les considérations pragmatiques qui l'emportent dans l'esprit des consommateurs. 64% des sondés placent le critère du prix en pôle position pour l'achat de meubles, toutes catégories confondues ! Pour 49% des personnes interrogées, le deuxième critère d'achat concerne les dimensions des meubles. Enfin, le design des produits semble être moins prioritaire aux yeux des futurs acquéreurs. Ils sont 48% à le faire figurer en 3ème place.

  • Où achète-t-on les meubles ? Les acheteurs sont encore attachés aux magasins physiques. 58% d'entre eux déclarent avoir besoin de s'y rendre pour tester le produit et bénéficier des conseils éclairés des vendeurs. La dimension humaine reste donc prégnante ! Toutefois, on constate aussi une percée des achats sur le web. A l'heure actuelle, 16% des personnes interrogées déclarent effectuer leurs achats de meubles en ligne, mais ce chiffre est en constante augmentation.  

Quels services intéressent les consommateurs ? Exigence et innovation

  • La collecte des produits usagés en magasin : 86% des personnes interrogées sont intéressées par les espaces de collecte de produits usagés en magasin.

  • La garantie des produits : 23% des sondés accordent de l'importance à la qualité des informations obtenues quant à la garantie des produits qu'ils acquièrent.

  • La livraison : 21% des consommateurs interrogés affirment que les modes de livraison proposés influencent leur décision au moment de l'acte d'achat.

  • Les avis de consommateurs : 17% des sondés se fient aux avis d'autres consommateurs avant de passer à l'achat. En effet, quel meilleur ambassadeur qu'un client heureux et satisfait du produit qu'il vient d'acquérir ?

  • L'information : Les consommateurs attendent des enseignes une information claire et transparente au sujet des meubles qu'ils souhaitent acquérir. 73% des sondés reconnaissent n'avoir qu'une perception encore floue de l'éco-conception. Néanmoins, ils sont sensibles aux questions environnementales. On estime que 3 acheteurs sur 4 souhaiteraient plus d'information sur les notions d'éco-conception. Notamment, 60% d'entre eux désirent avoir davantage de précisions sur l'impact environnemental et près de 50% sur les matières premières utilisées pour la fabrication des meubles.

Qu'est-ce que l'éco-participation ?

L'éco-participation est ajoutée au prix de base d'un meuble. A chaque fois que l'on achète un meuble neuf, on finance par ce biais la collecte, le tri et le recyclage du meuble usagé. Ce dispositif a vu le jour en 2013.

Aujourd'hui, la notion commence à être bien appréhendée par les consommateurs. Un acheteur sur 2 sait combien il a payé d'éco-participation à l'occasion de l'achat d'un meuble neuf.

Toutefois, le dispositif mérite d'être décrit comme le moyen de payer le recyclage des meubles arrivés en fin de vie.

Si vous souhaitez plus de renseignements sur l'éco-participation, nous vous invitons à consulter notre article sur le sujet.

Que pensez-vous de cet article ?